La papeterie Tsubaki : roman / Ogawa Ito

Livre

Ogawa, Ito (1973-....). Auteur

Edité par Éditions Philippe Picquier. Arles - 2018

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Le restaurant de l'amour retrouvé : roman / Ogawa Ito | Ogawa, Ito (1973-....). Auteur

Le restaurant de l'amour retrouvé : roman / O...

Livre | Ogawa, Ito (1973-....). Auteur | 2013

Une jeune femme de vingt-cinq ans perd la voix à la suite d'un chagrin d'amour, revient malgré elle chez sa mère, figure fantasque vivant avec un cochon apprivoisé, et découvre ses dons insoupçonnés dans l'art de rendre les gens h...

Le ruban : roman / Ogawa Ito | Ogawa, Ito (1973-....). Auteur

Le ruban : roman / Ogawa Ito

Livre | Ogawa, Ito (1973-....). Auteur | 2014

Sumire est passionnée par les oiseaux. Quand elle trouve un oeuf tombé du nid, elle le met à couver et offre l'oisillon à sa petite-fille Hibari, en lui expliquant qu'il est le ruban les reliant à jamais. Mais un jour l'oiseau s'e...

Ceux qui ont emprunté ont aussi emprunté

Le restaurant de l'amour retrouvé : roman / Ogawa Ito | Ogawa, Ito (1973-....). Auteur

Le restaurant de l'amour retrouvé : roman / O...

Livre | Ogawa, Ito (1973-....). Auteur | 2013

Une jeune femme de vingt-cinq ans perd la voix à la suite d'un chagrin d'amour, revient malgré elle chez sa mère, figure fantasque vivant avec un cochon apprivoisé, et découvre ses dons insoupçonnés dans l'art de rendre les gens h...

Le ruban : roman / Ogawa Ito | Ogawa, Ito (1973-....). Auteur

Le ruban : roman / Ogawa Ito

Livre | Ogawa, Ito (1973-....). Auteur | 2014

Sumire est passionnée par les oiseaux. Quand elle trouve un oeuf tombé du nid, elle le met à couver et offre l'oisillon à sa petite-fille Hibari, en lui expliquant qu'il est le ruban les reliant à jamais. Mais un jour l'oiseau s'e...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • traité du savoir écrire 5/5

    Un livre tout en délicatesse et apaisement. Le rythme est lent, la peinture des sentiments et des personnes, subtile. Où l'on apprend l'art d'apprécier l'encre, la texture des papiers, la grâce d'une enveloppe. L'harmonie intérieure est, finalement, atteinte ; cette histoire relève un peu du conte pour enfants mais après tout, pourquoi pas ?

    par Brigitte Le 25 février 2020 à 12:32