Gene / LA Priest

Document sonore

Priest (La)

Edité par Sony - 2020

Vérification des exemplaires disponibles ...

Ecouter les fichiers audio

1 -- Beginning
2 -- Rubber sky
3 -- What moves
4 -- Peace Lily
5 -- Open my eyes
6 -- Sudden thing
7 -- Monochrome
8 -- What do you see
9 -- Kissing of the weeds
10 -- Black smoke
11 -- Ain't no love affair

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Nova tunes 3.2 / Alabama Shakes, Jr Thomas, LA Priest, ... [et al.] | Jr. Thomas

Nova tunes 3.2 / Alabama Shakes, Jr Thomas, L...

Document sonore | Jr. Thomas | 2015

Une nouvelle fois, ce disque n'a qu'une vocation : surprendre vos oreilles en explorant de nouveaux territoires musicaux, en mettant en avant le métissage musical à travers les musiques électroniques, le rap, la soul, le reggae et...

Ceux qui ont emprunté ont aussi emprunté

Uplifters / Isaac Delusion | Isaac Delusion

Uplifters / Isaac Delusion

Document sonore | Isaac Delusion | 2019

Ce troisième album confirme le talent d'un groupe français à part, loin des modes et des excitations passagères, qui a traversé le temps jusqu’à faire de leur musique un objet précieux. Hors temps, hors sol, "uplifters" (microqlim...

Been around / A Girl Called Eddy | A Girl Called Eddy

Been around / A Girl Called Eddy

Document sonore | A Girl Called Eddy | 2020

Il y a un peu plus d'un an sortait un album spécial, issu d'un nouveau projet sous le nom "The last detail", un super groupe formé par Fugu et A Girl Called Eddy, soit Mehdi Zannad et Erin Moran. Voici maintenant le deuxième album...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • L'OVNI LA PRIEST est de retour ! 4/5

    Cinq années sont passées depuis le dernier opus de LA PRIEST. Une éternité dans la petite sphère musicale. Et c'est donc avec le plus grand plaisir que je découvre ces 11 titres éclectiques, minimalistes et tellement inventifs : l'accompagnement instrumental est réduit au strict essentiel mais l'accent est mis sur l'arrangement et le bidouillage. Le son est tordu, concassé, trituré et le rendu semble pourtant tomber comme une évidence. L'imagination du compositeur s'exprime pleinement et l'on finit par se demander si une telle durée de gestation n'est finalement pas un mal nécessaire pour ce genre d'événement. Laissons à présent à Gene le temps de grandir et de s'épanouir au sein de la famille des albums à surveiller... et à écouter régulièrement :)

    par Loïc Le 02 décembre 2020 à 10:38