Bertrand Tavernier, l'homme cinéma

Bertrand Tavernier, disparu le 25 mars dernier, était un amoureux du cinéma. Il aimait tous les genres : le polar, la comédie musicale, le western, le film historique, le documentaire... Il savait tout filmer avec bonheur. La preuve en est : son excellente filmographie et cette sélection de documents (films, livres...) à retrouver à La bibliothèque !

Rentrée littéraire Mars 2021

Présentation des coups de cœur littéraire des bibliothécaires et des 4 romans en lice pour le prix "Coup de cœur des lycéens de Sceaux" le samedi 6 mars à 16h en ligne.

Coups de coeur des bibliothécaires

  • 1947-1962 : Roots of funk / Machito, Tito Puente, Vaudou Congregation, ... [et al. ) | Machito

    1947-1962 : Roots of funk / Machito, Tito Puente, Vaudou Congregation, ... [et al. )

    Le petit cours d'histoire 4/5 Quelles sont les origines du funk ? Depuis le début du XXe siècle, ce terme signifie la transpiration, les mauvaises odeurs corporelles et par extensi... Voir plus Quelles sont les origines du funk ? Depuis le début du XXe siècle, ce terme signifie la transpiration, les mauvaises odeurs corporelles et par extension la musique de danse bien sentie. Emblématique du Black Power et de la culture de libération afro-américaine, le funk plonge ses racines profondes dans les intenses musiques afro-caribéennes de Haïti, de Cuba, de la Jamaïque et de la Nouvelle-Orléans. Du jazz américain « funky » au « soul jazz » et de la soul jusqu'aux musiques syncopées des années 1960, il a connu d'illustres et excentriques précurseurs tels Bo Diddley ou Sun Ra dont l'afrofuturisme a marqué des artistes comme George Clinton ou Herbie Hancock. Dans la lignée de ses anthologies Roots of Punk Rock, Roots of Ska et Roots of Soul, Bruno Blum a réuni cette éclectique sélection aux racines du funk. Un petit cours d’histoire qui ne fait pas de mal… Voir moins Loïc - Le 10 avril 2021 à 09:47
    À rude épreuve. Vol. II | Howard, Elizabeth Jane (26 mars 1923) - Auteur du texte

    À rude épreuve. Vol. II

    une famille à travers le XXe siècle 4/5 1940, la guerre bat son plein, tout le monde est revenu à Home Place pour s'éloigner de Londres sauf les hommes : Rupert est porté disparu en France, ... Voir plus 1940, la guerre bat son plein, tout le monde est revenu à Home Place pour s'éloigner de Londres sauf les hommes : Rupert est porté disparu en France, Edward et Hugh s'occupe de l'entreprise familiale. Le point de vue des nombreux enfants nous permet de traverser cette période trouble à travers leurs yeux innocents qui découvrent les horreurs de la guerre, les secrets des adultes et leurs espoirs pour leurs vies futures. Voir moins Anne-Laure - Le 09 avril 2021 à 09:47
    Super comédie / Peter Peter | Peter Peter

    Super comédie / Peter Peter

    Peter Peter à sa fenêtre 4/5 Avec ce quatrième album, Super comédie, enregistré entre Paris et Montréal, Peter Peter poursuit sa quête d’identité au contact d’une époque inquiète.... Voir plus Avec ce quatrième album, Super comédie, enregistré entre Paris et Montréal, Peter Peter poursuit sa quête d’identité au contact d’une époque inquiète. Si l’amour est souvent virtuel, les peines de cœur n’en reste pas moins violentes. Peter Peter interroge autant les relations amoureuses, que sa propre condition humaine dans une vie qu’il désigne comme "une courte éternité". Les mots sont perlés d’un désenchantement maîtrisé qui ne conduit en aucun cas au désespoir. Comme un jeune homme à sa fenêtre, il observe le monde, et notre existence comme une « super comédie ». Voir moins Loïc - Le 08 avril 2021 à 13:24
    L'enfant étoile | Engberg, Katrine - Auteur du texte

    L'enfant étoile

    polar nordique 4/5 Danemark, une jeune étudiante est assassinée chez elle. Sa voisine et propriétaire, Esther, est écrivain et elle a écrit la scène de crime dans son ro... Voir plus Danemark, une jeune étudiante est assassinée chez elle. Sa voisine et propriétaire, Esther, est écrivain et elle a écrit la scène de crime dans son roman en construction… Un crime atroce, un couple d’enquêteurs mal assortis, voilà qui ressemble à un polar nordique typique ou à une série américaine. Mais l’enquêteur est dépressif, les témoins sont des menteurs, l’enquête avance pas à pas, sans effets spectaculaires, sans voyeurisme ni pathos. Bref une vraie enquête. Un premier roman réussi, une auteure qui promet. Voir moins Muriel - Le 02 avril 2021 à 16:34
    Rhapsodic / Nicolas Repac | Repac, Nicolas

    Rhapsodic / Nicolas Repac

    Nicolas Repac en roue libre 4/5 Pour Rhapsodic, troisième volet d’une série entamée en 2004, le musicien et arrangeur adepte des collages sonores a puisé dans les archives de l’ethno... Voir plus Pour Rhapsodic, troisième volet d’une série entamée en 2004, le musicien et arrangeur adepte des collages sonores a puisé dans les archives de l’ethnomusicologue Charles Duvelle. Le collage, c’est tout un art. En musique, les sampleurs et assembleurs de talent, capables de créer un tout à partir de petits riens, ne courent pas les rues. Nicolas Repac appartient à cette caste. Greffant les grooves entêtants de percussions traditionnelles du Bénin sur des ritournelles de violon subsaharien entrelacé de morin khuur mongol sur fond d’arc à bouche pygmée, le musicien nous emmène dans le plus envoûtant des voyages immobiles, au plus intime des pulsions et pulsations humaines. Un tourbillon de sons et d'images. Voir moins Loïc - Le 02 avril 2021 à 11:46
    The Last exit / Still Corners | Still Corners

    The Last exit / Still Corners

    La musicothérapie de Still Corners 5/5 Still Corners est un duo de dreampop britannique, composé de Greg Hughes (auteur-compositeur / producteur) et Tessa Murray (chant). The Last Exit est ... Voir plus Still Corners est un duo de dreampop britannique, composé de Greg Hughes (auteur-compositeur / producteur) et Tessa Murray (chant). The Last Exit est le cinquième album studio du duo. Un voyage hypnotique à travers le désert, des villes délabrées, des horizons mystérieux et des mirages. Des guitares toniques ou slide, une batterie spacieuse et le chant enfumé de Tessa Murray, les onze titres de l'album sont magnifiquement composés et remplissent parfaitement leur fonction. . On ressent ici l'impact de l'isolement et la nécessité des contacts humains et de l'intimité. Une thérapie musicale... Voir moins Loïc - Le 01 avril 2021 à 14:26
    Positive mental health music / Tina | Tina

    Positive mental health music / Tina

    Un groupe pas très consensuel... 4/5 Le processus de thérapie de Freud, connu sous le nom de "Talking Cure" amène les participants à un soulagement cathartique grâce à l'acte de conversat... Voir plus Le processus de thérapie de Freud, connu sous le nom de "Talking Cure" amène les participants à un soulagement cathartique grâce à l'acte de conversation. Positive Mental Health Music, le premier album du groupe Tiña, basé au sud-est de Londres, est né de cette idée. L'auteur-compositeur-interprète et leader du groupe Josh Loftin explique qu'il a utilisé l’écriture des chansons qui composent l’album comme un moyen de lutter contre une santé mentale momentanément défaillante et que pour lui, "écrire est comme résoudre un mystère". L’album de onze titres dresse un portrait honnête et intime de ce processus d’introspection, en abordant les thèmes de l'anxiété, de la dépression, de l'amour, du sexe, de l'isolement, de la peur et de l'échec. L’album dégage la même atmosphère que les performances live du groupe, qui sont tout sauf sombres et qui impliquent souvent des chorégraphies, des chœurs amusants et des tenues loufoques. Un album déroutant et surprenant dès les toutes premières secondes. Et donc à découvrir à tout prix ! Voir moins Loïc - Le 31 mars 2021 à 11:22
    La Prière / Cédric Kahn, réal. | Kahn, Cédric (1966-....). Metteur en scène ou réalisateur. Scénariste

    La Prière / Cédric Kahn, réal.

    Renaissance 5/5 Dans ce film étonnant, Cédric Kahn suit Thomas, un garçon d’une vingtaine d’années, héroïnomane qui cherche à échapper à son addiction auprès d’une co... Voir plus Dans ce film étonnant, Cédric Kahn suit Thomas, un garçon d’une vingtaine d’années, héroïnomane qui cherche à échapper à son addiction auprès d’une communauté catholique, isolée en montagne où les hébergés sont soumis à des travaux agricoles, aux prières et aux chants quotidiens. Il est question de foi, de miracle, de vocation, de questions existentielles auxquelles Cédric Kahn répond par le cinéma, trouvant la distance nécessaire pour laisser au spectateur sa liberté de croire ou non. La caméra, avec beaucoup de pudeur, filme cette communauté de jeunes drogués, l’humour, la fantaisie, le rire, le doute, les petits gestes d’encouragement qui font que cette Prière résonne comme une consolation. Une chanson qui respire l’espoir, la jeunesse, le courage, le pardon, l’humanité, la vie… Notons qu’Anthony Barjon est remarquable dans le rôle de Thomas. Voir moins Fabienne - Le 24 mars 2021 à 19:45
    Eté 85 / François Ozon, réal. | Ozon, François. Metteur en scène ou réalisateur. Scénariste

    Eté 85 / François Ozon, réal.

    Des acteurs solaires ! 4/5 En adaptant au cinéma l’intrigue d’un roman d’Aidan Chambers (Dance on My Grave), François Ozon mélange les genres, la comédie légère et futile qui re... Voir plus En adaptant au cinéma l’intrigue d’un roman d’Aidan Chambers (Dance on My Grave), François Ozon mélange les genres, la comédie légère et futile qui rend compte d’un flirt éphémère, avec le polar. La tension est là ! On sait dès le début que la lumière de l’été va se ternir, la romance mal finir, mais on ne sait comment. Qui va mourir et pourquoi ? François Ozon maîtrise le suspense comme personne. Le récit, en voix off, parle du deuil, de l’incommunicabilité des sentiments et de la culpabilité d’un garçon hanté par une promesse faite à un mort : aller danser sur sa tombe. L’ambiance du film qui, évidemment s’inscrit dans les années 80 avant la révélation du SIDA, est particulièrement réussie. La permissivité de ces années-là, rendant tout accessible à condition qu’on le désire vraiment ou que l’on soit ambitieux, donne des ailes aux adolescents, interprétés par des acteurs on ne peut plus justes... Voir moins Fabienne - Le 24 mars 2021 à 17:58
    MP85 / Michel Portal, clar. basse et saxo s | Portal, Michel. Compositeur. Clarinette. Saxophone

    MP85 / Michel Portal, clar. basse et saxo s

    Michel Portal, 85 ans, en pleine joie ! 4/5 Michel Portal, juste après le premier confinement dû à la pandémie du Covid 19, convie ses compagnons de jeu dans les studios du Label Bleu. Résultat ... Voir plus Michel Portal, juste après le premier confinement dû à la pandémie du Covid 19, convie ses compagnons de jeu dans les studios du Label Bleu. Résultat ! Une musique entrainante où la clarinette fait danser l’auditeur et témoigne pleinement de l'esprit de liberté qui a toujours animé le musicien français. "Nous étions avides de musique mais animés d’un sentiment mêlé de joie, de crainte du virus et de méfiance involontaire envers l’autre soudain renvoyé à son statut d’"étranger menaçant”". Voir moins Fabienne - Le 20 mars 2021 à 18:11
    Idiot prayer : Nick Cave alone at Alexandra Palace / Nick Cave | Cave, Nick

    Idiot prayer : Nick Cave alone at Alexandra Palace / Nick Cave

    Nick Cave fascine toujours autant... 3/5 Idiot Prayer : Nick Cave Alone at Alexandra Palace a été enregistré et filmé en Juin 2020, alors que le Royaume-Uni sortait tout juste du confinement ... Voir plus Idiot Prayer : Nick Cave Alone at Alexandra Palace a été enregistré et filmé en Juin 2020, alors que le Royaume-Uni sortait tout juste du confinement et de mois d’isolation. L’œuvre est une réaction à l'enfermement et à l’isolement des mois précédents, le souvenir d’un moment étrange et précaire de notre histoire. Durant cette performance, l'Australien joue ses chansons, seul, juste accompagné de son piano. Il couvre l’intégralité de son répertoire, du début des Bad Seeds et Grinderman, jusqu’à son dernier sublime album, Ghosteen. Ses textes, pétris de références bibliques et peuplés de personnages inquiétants, et sa musique, qui puise aux sources du blues, du gospel et du rock'n'roll, forment le socle d'une œuvre dont la richesse foisonnante et la cohérence presque étouffante fascinent toujours autant. Voir moins Loïc - Le 19 mars 2021 à 10:40
    Fifty-fifty 1 : New York sessions / Pierrick Pédron, saxo a | Pedron, Pierrick. Compositeur. Arrangeur. Saxophone

    Fifty-fifty 1 : New York sessions / Pierrick Pédron, saxo a

    Pierrick Pédron à New-York ! 4/5 Pierrick Pédron, la cinquantaine venue, entouré de trois grands musiciens américains, Sullivan Fortner (piano), Larry Grenadier (contrebasse) et Marcu... Voir plus Pierrick Pédron, la cinquantaine venue, entouré de trois grands musiciens américains, Sullivan Fortner (piano), Larry Grenadier (contrebasse) et Marcus Gilmore (batterie), est allé à New-York enregistrer cet album dont l'esthétique est proche du hard bop des années 1960. Le plaisir est là. Les solos véloces, fluides, flamboyants et acides du sax alto, s’appuyant sur une rythmique « d’enfer », vous transmettent un plein d’énergie. À écouter absolument ! Voir moins Fabienne - Le 18 mars 2021 à 18:06
    Love. : 9 songs about love / J.E. Sunde | Sunde, J.E.

    Love. : 9 songs about love / J.E. Sunde

    Un peu de douceur dans ce monde de brutes... 4/5 Après un premier album minimaliste, J.E. Sunde poursuit son échappée solo. Au programme, un folk toujours intimiste, coproduit avec Brian Joseph (qui ... Voir plus Après un premier album minimaliste, J.E. Sunde poursuit son échappée solo. Au programme, un folk toujours intimiste, coproduit avec Brian Joseph (qui a travaillé avec Paul Simon ou Sufjan Stevens). Avec ses lunettes de geek, sa chevelure ondulée et sa grande carcasse dégingandée, Jon Edward aurait sans doute pu faire l'acteur dans des comédies romantiques américaines. Mais il a choisi la musique. Ses compositions de tiennent tout autant du folk que d'une soul blanche, influencées par Nina Simone et Leonard Cohen. Mais a t-il seulement conscience d'avoir de l'or dans la voix, et les mélodies de Paul Simon dans les doigts ? Voir moins Loïc - Le 18 mars 2021 à 16:41
    John : piano solo / Marc Copland, p | Copland, Marc. Piano. Arrangeur

    John : piano solo / Marc Copland, p

    Une longue amitié ! 4/5 Le pianiste Marc Copland rend hommage à son ami, John Abercrombie, décédé en 2017. La longue association de Marc Copland avec John Abercrombie a comme... Voir plus Le pianiste Marc Copland rend hommage à son ami, John Abercrombie, décédé en 2017. La longue association de Marc Copland avec John Abercrombie a commencé avec leur apparition en 1971 au sein du quartet de Chico Hamilton, et s'est poursuivie jusqu'à leur dernière tournée, en décembre 2016. Le sens unique du toucher du pianiste (surnommé "le poète du piano" par Télérama) se prête particulièrement aux mélodies de son ami guitariste, mélodies directes (mais beaucoup plus complexes qu’elles ne paraissent) révélant une grande sensibilité. Il y a infiniment de respect et d’amour dans ces arrangements pour piano solo. Si le manque est évoqué, la musique et le jeu de Marc Copland vient le combler. Voir moins Fabienne - Le 18 mars 2021 à 14:54
    Let my people go / Archie Shepp, saxo s et t | Shepp, Archie. Saxophone

    Let my people go / Archie Shepp, saxo s et t

    Un souffle, une prière ! 4/5 Rencontre poignante du saxophoniste Archie Shepp et du pianiste texan Jason Moran, son cadet de près de quarante ans, enregistrée à Paris en septembre... Voir plus Rencontre poignante du saxophoniste Archie Shepp et du pianiste texan Jason Moran, son cadet de près de quarante ans, enregistrée à Paris en septembre 2017 (Jazz à la Villette) et à Mannheim en novembre 2018 (Enjoy Jazz Festival). Let My People Go, c’est un saxophone dont le souffle sonne comme une prière ; c’est aussi un piano-orchestre tout en force et retenue conjuguées ; c’est aussi une voix, celle d’Archie Shepp lui-même, qui chante. Le programme fait la part belle au répertoire traditionnel (« Sometimes I Feel Like a Motherless Child », « Go Down Moses », forcément) et va chercher son inspiration du côté de quelques compositions signées Duke Ellington (« Isfahan »), Thelonious Monk (« Round Midnight ») ou John Coltrane (« Wise One »). Le témoignage direct d’une communion musicale et spirituelle. De l’émotion à l’état brut ! Voir moins Fabienne - Le 18 mars 2021 à 14:08
    Bremen 1964 & 1975 / Charles Mingus, cb | Mingus, Charles. Compositeur. Contrebasse

    Bremen 1964 & 1975 / Charles Mingus, cb

    Mingus ou le jazz rebelle ! 5/5 Ce coffret de 4 cd propose l’enregistrement de la toute première prestation de Charles Mingus à Brême, en Allemagne, en 1964 et de son concert-retour ... Voir plus Ce coffret de 4 cd propose l’enregistrement de la toute première prestation de Charles Mingus à Brême, en Allemagne, en 1964 et de son concert-retour en 1975 avec une formation différente. Le premier rendez-vous livre au public, quelque peu déstabilisé, l’écriture et le tempérament explosif du contrebassiste Charles Mingus, tandis que la prestation de 1975 est accueillie avec la conviction d’écouter une légende vivante du jazz. La formation de 1964, composé du saxophoniste ténor Clifford Jordan, du trompettiste Johnny Coles, du pianiste Jaki Byard, du batteur Dannie Richmond, ainsi que du musicien Eric Dolphy (dont cette tournée européenne marque la dernière apparition au côté du génial leader) bouleverse les attentes de nombreux auditeurs. Beaucoup ne sont pas préparés au mélange audacieux entre le vocabulaire traditionnel du jazz et les styles les plus avant-gardistes du free, ou de ce qui était alors appelé "The New Thing" et dont Eric Dolphy est en quelque sorte la figure de proue. Pour se rendre compte du mélange d’esthétique, il faut écouter le merveilleux solo de Clifford Jordan sur le premier morceau « Hope so Eric » (connu aussi sous le nom « So long Eric ») qui fourmille de citations blues, be-bop tout en relayant « autre chose » qui sera développée ensuite par Eric Dolphy au saxophone alto. De la musique ardente, joyeuse, tonique qui crie un message de libération. Tout l’art de Charles Mingus consiste à se jouer avec force des énoncées « contrainte » « liberté ». Le jazz dans son essence ! Voir moins Fabienne - Le 18 mars 2021 à 13:56
    The Shadow of their suns / Wax Tailor | Tailor, Wax

    The Shadow of their suns / Wax Tailor

    Wax Tailor enfonce le cloud ! 4/5 Cinq ans après son dernier album studio, le français est de retour avec un "long métrage sonore" à l'élégance sombre accompagné d'un casting inédit et... Voir plus Cinq ans après son dernier album studio, le français est de retour avec un "long métrage sonore" à l'élégance sombre accompagné d'un casting inédit et prestigieux. Sur ce disque, on croise la légende du rock Mark Lanegan, Del the Funky Homosapien (Gorillaz, Hieroglyphics), D Smoke (étoile montante du rap US), Rosemary Standley (chanteuse de Moriarty), la voix de feu Gil Scott Heron, Mr Lif (Def Jux), Yugen Blakrok (figure du rap sud-africain révélée sur la BO Black Panther aux côtés de Kendrick Lamar et Vince Staple), Boog Brown (icône de la scène hip hop de Detroit) et la chanteuse afro-carribéenne Adeline (Cee Lo Green, Afropunk). Auteur-compositeur, DJ et producteur de musique, Wax Tailor a toujours volé de ses propres ailes, en totale indépendance, faisant ses choix artistiques. Et, du haut de ses 45 ans, c’est sur la vague de l’autonomie et l’originalité qu’il continue de surfer. Avec classe... Voir moins Loïc - Le 17 mars 2021 à 15:48
    Batailles : roman | Stresi, Alexia (1952) - Auteur du texte

    Batailles : roman

    Batailles 4/5 Alexia Stresi nous livre un magnifique roman sur la filiation à travers les portraits de deux femmes blessées, Brigitte et sa fille Rose. Elle dénonce... Voir plus Alexia Stresi nous livre un magnifique roman sur la filiation à travers les portraits de deux femmes blessées, Brigitte et sa fille Rose. Elle dénonce également le fait historique, très peu connu, des enfants de la Creuse. Dans les années 60, pendant une vingtaine d’année des enfants de la Réunion étaient envoyés dans la Métropole pour pallier l’exode rural et repeupler certains départements. Elle interroge également sur la force des racines et le sens de l’existence. L’écriture sobre et fluide donne une vraie puissance à cette histoire douloureuse. Voir moins Anna - Le 12 mars 2021 à 14:06
    We will always love you / The Avalanches  | Avalanches (The)

    We will always love you / The Avalanches

    Des samples et des hommes 4/5 20 ans après l'incroyable premier album du duo Since I Left You, et 4 ans après Wildflower que le duo Australien, maître des samples et assemblages so... Voir plus 20 ans après l'incroyable premier album du duo Since I Left You, et 4 ans après Wildflower que le duo Australien, maître des samples et assemblages sonores, sort une collection de nouveaux titres, avec une liste d'invités prestigieuse : Blood Orange, Rivers Cuomo, Pink Sifu, Jamie XX, CLYPSO, Denzel Curry, Neneh Cherry, Sampa The Great, Tricky, Sananda Maitreya et Vashti Bunyan. N’en jetez plus… The Avalanches avait élevé l'échantillonnage au rang de forme d'art pour son premier album Since I Left You. Ce n'est que leur troisième album depuis lors, mais une fois de plus, on peut entendre que le groupe déborde de créativité. C'est peut-être en partie à cause de cette faible fréquence de sorties que leur ambitieux mélange de genres et de samples sonne encore aussi frais qu'à l'époque de leurs débuts. Que trouve-t-on dans ce mélange ? Disco, soul, jazz, hip-hop et psychédéliques, mais aussi des sons inhabituels comme le morse. Un album qui tient ses promesses artistiques, poussant même à la réflexion quant à la signification de certains titres ou interludes. Il nous raconte une histoire dans laquelle on se laisse entraîner et où il n’y a pour ainsi dire pas de temps mort. Partons en voyage… Voir moins Loïc - Le 12 mars 2021 à 10:33
    Sonates du rosaire / Heinrich Ignaz Franz von Biber | Biber, Heinrich Ignaz Franz von. Compositeur

    Sonates du rosaire / Heinrich Ignaz Franz von Biber

    Splendeur du violon baroque 5/5 Si vous aimez la musique baroque, vous allez vous régaler avec cette interprétation des sonates de Biber par Patrick Bismuth. La fougue et l'impétuos... Voir plus Si vous aimez la musique baroque, vous allez vous régaler avec cette interprétation des sonates de Biber par Patrick Bismuth. La fougue et l'impétuosité marquent le jeu du musicien, un surdoué du violon baroque, qui ne craint pas d'utiliser la Scordature à outrance (on désaccorde le violon pour obtenir un son plus clair). Patrick Bismuth est ici absolument époustouflant ! Le contraste entre une basse continue lourde, presque "impotente", jouée par la viole de gambe et le chant nerveux et enflammé du violon ravit et sidère. Expressivité et liberté sont les mots qui vous viennent aux oreilles... Voir moins Fabienne BALLAY - Le 11 mars 2021 à 18:14

Agenda

Nouveautés