Escapades / Gaspard Augé

Audio

Augé, Gaspard

Edité par Universal - 2021

"Escapades", le premier album solo de Gaspard Augé de Justice. Un disque instrumental et cinématographique, prolongeant certaines inspirations du groupe, parmi lesquelles les illustres compositeurs de musiques de films tels Ennio Morricone ou encore Vladimir Cosma. "Escapades" est un album 12 titres dans un format pop en termes de durée. Une oeuvre baroque, épique et unique, qui réinvente en version 21ème siècle une forme de musique classique européenne.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Ecouter les fichiers audio

1 -- Welcome
2 -- Force majeure
3 -- Rocambole
4 -- Europa
5 -- Pentacle
6 -- Hey!
7 -- Captain
8 -- Lacrimosa
9 -- Belladone
10 -- Casablanca
11 -- Vox
12 -- Rêverie

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Ceux qui ont emprunté ont aussi emprunté

Song of love and revolution / The Telescopes | Telescopes (The)

Song of love and revolution / The Telescopes

Audio | Telescopes (The) | 2021

The Telescopes est un groupe de noise psychédélique/space rock anglais, formé en 1987 par Stephen Lawrie, aux influences telles que Suicide, Velvet Underground et 13th Floor Elevators. Ils ont été décrits par la presse musicale br...

As days get dark / Arab Strap | Arab Strap

As days get dark / Arab Strap

Audio | Arab Strap | 2021

Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des professionnels

  • L'escapade rêvée... 4/5

    Gaspard Augé se lance en solo. Membre du groupe Justice, il publie son premier album. Intitulé Escapades dans lequel musicien installe son univers et montre l’étendue de sa créativité. Entre le synthé pop qui rappelle les années 80 puis le côté électro qui est actuel, l’univers sonore est riche. On y reconnaît énormément l’empreinte de Justice et les fans du groupe ne seront pas du tout dépaysés. Hors les singles “Hey!” et “Captain”, les titres qui se démarquent sont l’excellent “Pentacle” pour sa puissance et “Belladone” qui fait penser à un générique de série des années 80. Le disque nous emmène en voyage et en rêverie.

    Loïc - Le 20 avril 2023 à 14:48