Oizel / Marion Rampal

Audio

Rampal, Marion | Belin, Bertrand | Cahen, Laura

Edité par L'Autre Distribution - 2023

Après quatre albums et de nombreuses collaborations, on se gardera d'affirmer que Marion Rampal prend son envol. Intitulé 'Oizel', son nouveau recueil suggère pourtant une prise d'altitude. Comme un déploiement d'ailes qui, pareil à celui d'un oiseau marin, lui fait s'élever dans l'azur pour mieux plonger en elle-même, dans ces eaux profondes de l'identité, de la mémoire fondatrice où git le trésor de ses souvenirs d'enfance. Si la figure de l'oiseau est devenue essentielle, c'est qu'elle couvait déjà sous sa plume. Son précédent recueil, 'Tissé', s'achevait par un blues féministe, 'Still a bird', où s'esquissait une affinité que 'Oizel' prolonge et achève en convoquant la mobilité spatiale du migrateur, la nécessité vitale du nid, le chant réparateur. 'L'oiseau, sa symbolique à laquelle se rattache l'idée de liberté, m'a accompagné tout au long de la gestation de cet album dont l'enjeu était de s'emparer de la langue française plus que je ne l'avais fait précédemment.' Si Marion a longtemps concilié le format chanson avec la liberté du jazz, elle s'est soumise cette fois au strict respect d'une construction plus classique couplet-refrain collant mieux aux histoires qu'elle souhaitait raconter, aux émotions qu'elle voulait partager, aux portraits qu'elle entendait dresser. Celui de 'Tangobor' évoque l'abandon, la détresse, la résignation peut être quand, à l'inverse, 'Grande Ourse' fait palpiter en nous sur un rythme bluegrass tendance klezmer l'envie de fuite éperdue. Inspiré en partie d'un texte de Florence Aubenas sur une femme ayant rompu avec le monde pour mener une vie de sauvageonne, le morceau révèle cette part d'elle-même qu'elle mit longtemps à assumer totalement... 'J'ai toujours été fascinée par ces figures ancestrales un peu monstrueuses. Ce qui rejoignait en quelque sorte mon envie d'explorer la marginalité et ce basculement vers l'obscur, vers une folie qui soit aussi une libération. L'histoire de cette femme dans les Cévennes qui vit cachée dans les bois, pénètre dans les maisons inoccupées, vole de la nourriture, des habits, a changé mon fantasme en réalité. Elle m'a permis de finir la chanson.' C'est bien dans les sous-bois et les maisons abandonnées de la langue française que Marion se faufile ici pour batifoler comme une enfant livrée à elle-même, s'inventant des expressions - 'Coulemonde', 'Gare-Où-Va', 'Tampi Mon Âme' - presque un dialecte dans lequel elle sinue entre bon usage et chemin buissonnier poétique. La Marseillaise de souche qu'elle est, bien que dépourvue d'accent, a conservé une façon de tourner les phrases qui relève du parler local, celui des grand-mères si présentes en esprit. La chanson française fait peser un si lourd héritage sur celui ou celle qui s'y aventure, qu'elle se devait d'en respecter les codes, l'esthétique mais en lui infusant son imaginaire à l'aide d'un langage qui lui soit propre. 'Les mots, les mots, c'est beau les mots' s'enivre-t-elle dans un pur moment d'humilité et d'éblouissement mêlés. Parfois nous vient l'impression d'entendre des ' chansons d'autrefois d'aujourd'hui' lorsque surviennent 'D'où l'on vient l'hiver', 'Gare-Où-Va', 'Beaux Dimanches' en duo canaille avec Bertrand Belin, ou 'Oizeau', un ragtime feutré. Comme pour explorer un nouvel horizon dans un ciel familier, elle a conclu avec Matthis Pascaud qui réalise l'ouvrage, et Raphael Chassin, aux batteries, un pacte de légèreté. Ce sont eux qui impriment cette sonorité d'aquarelle épousant à merveille cette voix d'elfe pour berceuses éveillées et ballades en apesanteur qui nous frôle, nous caresse, nous embarque tout du long. 'Oizel' tend vers la fluidité, celle d'un folk bu à même la source, d'un country s'échappant d'un champ de lavande, d'une chanson douce recueillie au bord du songe ou d'une valse finale et 'parfaite', celle d''Aux Fleurs', sortie d'un ressac de calanque. L'eau et le ciel se fondent alors dans un même décor, celui d'une enfance heureuse, lumineuse, insouciante. On se baigne dans les souvenirs de 'Canards', évoquant dans un pur instant de bonheur suspendu cette manière de plonger à angle droit comme un palmipède, murmuré en duo avec Laura Cahen, autre sirène. On s'assoit dans la cuisine de Madeleine, grand-mère aux mille sagesses, dont l'âme bienveillante ressurgit sur 'D'Où l'On Vient l'Hiver', rappelant cette fonction mythologique de certains oiseaux qui est d'accompagner l'âme des défunts. C'est par le filtre de ce ré-enracinement, de ce ré-enchantement profond, cette relecture d'elle-même à travers la mémoire et les sens que sont distillées ces 11 chansons d'émotion pure, de grâce éthérée.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Ecouter les fichiers audio

1 -- Tangobor
2 -- De beaux dimanches
3 -- Grande ourse
4 -- Coulemonde
5 -- La Nuit avant les mots
6 -- Les Mots
7 -- Gare où va
8 -- Canards
9 -- Oizeau
10 -- D'où l'on vient l'hiver
11 -- Aux fleurs

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Simplement sheller / Eddy de Pretto, Sofiane Pamart, Calogero, ... [et al.] | Sheller, William

Simplement sheller / Eddy de Pretto, Sofiane ...

Audio | Sheller, William | 2023

Rêve parti / Lescop | Lescop

Rêve parti / Lescop

Audio | Lescop | 2023

Le retour de Lescop avec ce troisième album ressemble à la réinvention imparable d'une new wave à la française. Cet enfant naturel du rock et du punk a retrouvé le sens d'une rébellion intime après avoir traversé quelques orages i...

Main blue / Marion Rampal, voc. | Rampal, Marion. Voix de femme

Main blue / Marion Rampal, voc.

Audio | Rampal, Marion. Voix de femme | 2016

Sous le ciel d'une New Orleans réinventée, Marion Rampal a façonné des chansons fulgurantes et simples. Amours trahis, soulèvements, tempêtes, mais, la matière de Main Blue est le bleu profond, celui qui baigne les bayous et qui i...

Ceux qui ont emprunté ont aussi emprunté

An indian's life / Henri Texier | Texier, Henri. Contrebasse. Compositeur

An indian's life / Henri Texier

Audio | Texier, Henri. Contrebasse. Compositeur | 2023

L'Indien des Batignolles En titrant de manière explicite son nouvel album 'An Indian's Life', le contrebassiste et compositeur Henri Texier vient clôturer en beauté une sorte de triptyque phonographique informel - débuté en 1993 a...

Black radio III / Robert Glasper | Glasper, Robert

Black radio III / Robert Glasper

Audio | Glasper, Robert | 2022

Chargement des enrichissements...